Le bilan de compétences : un outil puissant de connaissance de soi

Le bilan de compétences : un outil puissant de connaissance de soi

Plus qu’une batterie de questionnaires et qu’un simple scan des compétences de votre client, le bilan de compétences est un outil puissant permettant de faire émerger les valeurs, les motivations, les freins, les besoins profonds et les aspirations intimes de l’individu. Analysé en profondeur, le bilan dessine un portrait détaillé révélant au client des informations précieuses sur lui-même qui faciliteront ses prises de décision.

Coach certifiée, j’ai suivi une formation de spécialisation avec Linkup Coaching afin d’être en mesure de proposer le bilan de compétences à mes clients. Cette expérience tant théorique que pratique a été riche d’enseignements. J’en retiens deux tout particulièrement :

  • Chacun devrait faire un bilan au moins une fois dans sa vie professionnelle,
  • Pour bénéficier de manière optimale au client, le bilan de compétences devrait être conduit par un coach.

 

Le bilan, une boussole utile à tous

Le bilan de compétences est mal nommé, car il ne renseigne pas seulement sur les compétences acquises ou à acquérir par le client. Il va bien au-delà, dessinant un portrait précis et approfondi de votre client. Une connaissance de soi approfondie, touchant à l’intime : ses aspirations profondes, ses besoins, son fuel, « ce qui le nourrit », ses appétences, ce qui le met en mouvement, ce qui au contraire le freine. Cette connaissance de soi approfondie est un formidable outil d’aide à la décision.

Classiquement, le bilan de compétences est recommandé aux personnes cherchant leur orientation, à celles souhaitant valoriser leur profil professionnel pour évoluer dans leur métier, à celles envisageant une création ou une reprise d’entreprise, ainsi qu’aux personnes en quête d’une reconnexion avec le sens de leur travail ou d’une réconciliation entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Je ne pourrais que recommander à chaque individu d’utiliser cette puissante boussole qu’est le bilan de compétences permettant à chacun de « géolocaliser » sa trajectoire professionnelle : d’en vérifier la destination, les étapes intermédiaires, l’alignement avec ses motivations profondes, et éventuellement d’envisager d’autres trajectoires, plus alignées avec ses aspirations personnelles.

Je conseillerais de rester vigilant et proactif et de ne pas forcément attendre d’avoir besoin d’un bilan de compétences pour le déclencher. Tout comme il préférable de ne pas attendre d’être perdu pour consulter sa boussole, car il arrive parfois que l’on se perde sans le réaliser…

 

Le coach : l’allié du bilan de compétences

Lors de ma formation au bilan de compétences, il m’est apparu que les bénéficiaires avaient tout intérêt à mener leur bilan de compétences avec un coach certifié. Je prêche pour ma paroisse, me direz-vous. C’est vrai, et voici pourquoi :

Le coaching, par sa méthodologie et ses outils (questionnement, systémique, projection…), mais aussi la capacité d’écoute active, de prise de recul et le code éthique du coach (travailler au bénéfice du client avec obligation de moyens), apportent une double valeur ajoutée au client :

  • D’une part en enrichissant son portrait grâce au développement de son écoute active, le coach réagit à certains termes que le son client emploie, qui peuvent sembler anodins à qui n’est pas attentif, mais qui s’avèrent souvent de véritables révélateurs de l’état intérieur du client, comme un baromètre de l’expression de ses besoins profonds. Le coach saura poser la bonne question qui permet au client de « creuser », il saura s’écarter du script quand c’est nécessaire pour faire émerger une information-clé.
  • D’autre part en lui proposant une analyse approfondie, multidimensionnelle et sous plusieurs angles des informations issues du bilan. Le coach permet notamment de faire émerger le principe d’alignement entre ce que je suis, ce que je sais et ce que je fais, ce qui permet de vérifier la cohérence du projet professionnel avec l’individu, avec ses aspirations profondes en cohérence avec qu’il est vraiment. Le coach ne se contente pas d’analyser un scan de la personnalité et du parcours professionnel de son client : il lui permet de comprendre ses schémas, son mode de fonctionnement.

Par ailleurs, le bilan de compétences touche à l’estime de soi, qui est à mettre en lien avec la réalisation de soi et la confiance en soi – qui sont des domaines de travail de prédilection du coaching.

Le coach aura également à cœur de mettre en surbrillance les pistes d’amélioration, les ressources à engager et les solutions envisagées afin de garantir la mise en mouvement, le passage à l’action de son client.

Enfin, le cas pratique que j’ai réalisé pendant ma formation m’a permis d’identifier le cas de figure dans lequel le client a des interrogations, et suite au bilan, sa trajectoire professionnelle apparait correspondre à ses valeurs et à ses besoins profonds. Alors qu’un bilan classique – qui ne serait pas mené par un coach certifié- s’arrêterait à cette conclusion, le coach, lui, pourra proposer à son client d’investiguer (éventuellement dans un processus de coaching distinct du bilan) d’autres domaines de vie qui pourraient être à l’origine des interrogations ressenties.

Corollaire de ce deuxième enseignement, je recommanderais à tout coach de se former au bilan de compétences afin de pouvoir proposer à ses clients qui le souhaitent un outil puissant de connaissance de soi et de prise de décision permettant de mettre en relation leur projet professionnel et leurs aspirations personnelles. L’esprit et la méthodologie du bilan de compétences est dans la continuité de la méthodologie du coaching et les outils que le coach peut apporter sont particulièrement pertinents et puissants pour accompagner les clients dans cette démarche.

Le coach est donc l’allié du bilan de compétences et la réciproque se vérifie aussi.

Spécialiste de la transformation numérique et coache certifiée, Stéphanie Lévy a 20 ans d’expérience sur des fonctions de management et de gestion de projets d’innovation en entreprise. Elle a aujourd’hui plusieurs casquettes : coaching individuel et d’équipe, mais aussi consultante en organisation et intervenante en Master sur des sujets de transformation numérique.
#ConduiteDuChangement #TransformationDigitale #Innovation #Management #RH #PME #startup
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *