Humanisme

Humanisme

-Humanisme

Le courant humaniste prend naissance au XIVème siècle de notre ère avec Pétrarque et sa poursuite des manuscrits Anciens. Etroitement lié à la renaissance, l’humanisme est défini par un regain d’intérêt dans l’être de l’humain, par opposition à l’importance moindre que celui-ci avait au sein d’un ordre social régi par des vérités transcendantes, caractéristiques du fanatisme religieux qu’on associe volontiers au moyen âge. L’humanisme est marqué par la redécouverte de la culture gréco-romaine, qui a engendré une foi nouvelle dans la rationalité de l’homme, conçue comme étant potentiellement illimitée. De cette remise en valeur de l’homme découle naturellement une remise en valeur de l’individu.

Le coaching se réclame de l’humanisme en tant qu’il place, dans l’accompagnement, l’individu au centre. Le coach accompagne son client, mais c’est à ce dernier de faire le plus grand travail, en mobilisant ses ressources internes – le pouvoir de sa rationalité.  Ce n’est plus contre le fanatisme religieux que l’on défend la valeur de l’humain, mais bien contre de nouvelles formes de déshumanisation, que ce soit un certain aspect du monde du travail moderne ou la rapidité du progrès technique. Cet humanisme du coaching se fonde sur une nouvelle pensée de l’individualité, plus sensible à la notion d’identité collective, collaborative. Il s’agit là d’un Humanisme 2.0.

#PHILOSOPHE #R&D #ECRIVAIN
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0Shares