Coaching facilité par le cheval

L’utilisation du cheval est envisagée ici comme l’un des nombreux vecteurs facilitant la mise en œuvre de la relation d’aide : Il s’agit là non pas de guérir, mais d’accompagner le développement et l’évolution du coaché dans le respect de son identité propre et dans la valorisation de ses capacités à trouver ses propres solutions et à se positionner dans ses relations aux autres et à son environnement.


«L’animal ne se nourrit pas d’attentes idéalisées envers les humains, il les accepte pour ce qu’ils sont et non pas pour ce qu’ils devraient être », Boris Levinson Psychologue américain, précurseur de la zoothérapie.