Durée

15-02-2018



Le Dictionnaire Philosophique du Coach est un projet visant à proposer une définition des concepts liés au métier de coach, en mettant en lumière leur dimension philosophique. Avoir une idée claire des notions qui sont aux fondements d’une pratique, c’est essentiel pour le coach en devenir qui questionne naturellement la signification de son vocabulaire, mais aussi pour le coach accompli qui cherche une plus grande maîtrise de sa connaissance. L’aspect philosophique du vocabulaire du coaching rend au lecteur les mots dans leur sens le plus précis mais qui s’avère être souvent étonnant et plein d’interrogations.

-Durée

Toute durée est un espace de temps – la période pendant laquelle une chose a lieu. Cette notion est alors plutôt limitative par rapport à la notion indéterminée du temps, qui renvoie vers la pure succession, que l’entendement humain divise en différentes unités.  On parle de la durée d’un match, d’une cérémonie, d’une épreuve, etc. En philosophie, toutefois, la durée semble être davantage quelque chose d’indéterminé, par opposition à cette période bien délimitée dont nous venons de donner la définition. Pour Bergson, qui fit de la durée le concept le plus important de sa philosophie, la durée est justement ce flux qui s’oppose aux catégories définies qui composent le temps, au temps-règle, espace réparti en heures, minutes et secondes. La durée est pour lui une évolution constante ; elle ne désigne pas, en son essence, une période de temps donnée mais le facteur de changement du temps.

Il n’y a cependant pas d’opposition réelle entre les deux usages du terme. En effet, si le philosophe réfléchit par abstraction, faisant des concepts qui désignent à chaque coup un ensemble de particuliers, le concept de durée à son tour est à comprendre comme étant l’abstraction la plus large possible de la notion de durée prise en sons sens commun : la durée philosophique est la période du temps. En tant que celle-ci est illimitée, il n’est plus pertinent de penser cette période en termes d’espace (nombre d’heures par exemple) – nous la penserons alors en fonction de qui s’accomplit au sein de cette période, ce que cette période signifie, c’est-à-dire le changement en général.

Pour le coach, la durée peut dans un premier temps renvoyer vers la période pendant laquelle un coaching évolue dans ses différentes séances. Elle désigne aussi l’ensemble de changements qui s’opèrent chez le client, l’évolution de ses croyances et l’atteinte de ses objectifs. Mais le coach doit aussi considérer la durée comme travail sur soi. La durée est pour le coach la période de temps au sein de laquelle il va se développer en tant que coach, où il va développer ses connaissances et ses capacités. Et dans ce cas la durée ne renvoie pas vers un espace délimité de temps, mais justement vers cette dimension d’évolution dans le temps où nous entreprenons de manière consciente un changement dont les possibilités sont illimitées.

Pour aller plus loin : 

Henri Bergson, L’évolution créatrice, 1907.


, , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.