Déontologie

15-03-2018



Le Dictionnaire Philosophique du Coach est un projet visant à proposer une définition des concepts liés au métier de coach, en mettant en lumière leur dimension philosophique. Avoir une idée claire des notions qui sont aux fondements d’une pratique, c’est essentiel pour le coach en devenir qui questionne naturellement la signification de son vocabulaire, mais aussi pour le coach accompli qui cherche une plus grande maîtrise de sa connaissance. L’aspect philosophique du vocabulaire du coaching rend au lecteur les mots dans leur sens le plus précis mais qui s’avère être souvent étonnant et plein d’interrogations.

-Déontologie

Nous nous attaquons ici à l’un des mots les plus importants pour un coach professionnel. La déontologie est définie comme étant l’ensemble de principes éthiques qui régissent un métier. Ce terme, forgé à partir des mots grec logos (discours, raison, science) et déontos (ce qu’il faut faire), a été inventé au XIXème siècle par le philosophe utilitariste anglais Jeremy Bentham.

Toute déontologie a pour but d’établir ce qui, dans la pratique d’un métier, doit ou ne doit pas être fait. La subtilité, voire la difficulté de ce terme, vient au moment de distinguer la déontologie des autres formes de réglementation d’une pratique quelconque. En effet, la déontologie possède une dimension éthique qui la sépare de ce qui, en matière de régulation, a une valeur strictement légale. Ainsi la déontologie d’une profession, organisée sous la forme d’un code de déontologie, n’est pas à confondre avec sa réglementation légale. Le code de déontologie des psychologues, tout en étant reconnu par la majorité des organisations des professionnels de la psychologie, n’est pas reconnu sur ce dernier plan. Il est néanmoins possible que ces deux champs se recoupent entre eux et que les règles appartenant au domaine de la déontologie acquièrent un statut légal, comme c’est notamment le cas à travers l’élaboration d’un règlement interne dans le milieu des entreprises. Il arrive même qu’un code de déontologie jouisse, en tant que tel, d’une reconnaissance légale : c’est le cas du code de déontologie de l’Ordre des médecins.

Un code de déontologie est donc avant tout un ensemble de règles et de devoirs que la plupart des praticiens d’un métier acceptent d’adopter ; elle est le fruit d’un accord concernant ce qu’il est considéré éthique de faire ou de ne pas faire dans le cadre d’une certaine activité. Pour le coach, dont le métier gravite autour d’une déontologie bien précise, mais qui n’est pas tenu d’obéir à un code déontologique légalement reconnu, la déontologie est l’un des facteurs principaux qui vont lui conférer un haut degré de professionnalisme et une légitimité professionnelle.


, , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.